23 juin 2020

Etude : 90% des décideurs français voient dans la RPA un catalyseur de la transformation numérique !

Partager
Twitter Twitter Twitter Twitter

La communication au centre de la structure organisationnelle de la RPA pour unifier dirigeants et spécialistes métiers déjà alignés sur les bénéfices de l’automatisation.

PARIS, le 23 juin 2020 — Offrant des informations et des perspectives nouvelles sur le futur du travail, Blue Prism (AIM : PRSM), l’un des leaders mondiaux de l’automatisation robotisée des processus (RPA), publie ce jour son baromètre : L’impact de la main-d’œuvre numérique sur l’agilité et la survie des entreprises. Basé sur une enquête mondiale menée auprès de quelques 6 700 spécialistes métiers et décisionnaires dans les technologies de l’information, l’étude révèle que 74 % des décideurs français estiment que l’automatisation robotisée des processus constitue une solution viable pour résoudre les défis liés à la productivité ; 84 % voient dans la RPA l’outil capable de résoudre la problématique de la réponse rapide à la demande de leurs clients.

Dirigeants et spécialistes métiers en accord !

Les dirigeants sont majoritairement favorables à l’automatisation et les salariés sont tout autant prêts à tirer les avantages de ce processus. Parmi les avantages principaux, il y a la notion de gain de temps (78 %) sur la première marche, puis au coude à coude, la réduction des coûts (58 %) et la précision du travail (53 %). Les dirigeants sont unanimes quant à l’impact nettement positif de la RPA sur le travail, l’agilité métier et la résilience. En effet, une majorité de spécialistes métiers estiment consacrer trop de temps aux tâches administratives.

De même, ils estiment à 84 % que l’automatisation / RPA peut résoudre « les difficultés à répondre rapidement aux demandes clients », problématique rencontrée par 1 dirigeant sur 2. Pour les entreprises de tous les secteurs d’activité qui cherchent actuellement le moyen de surmonter l’incertitude économique et à rester compétitives au sein d’un marché âprement disputé, l’automatisation sera un atout clé pour assurer la permanence des activités.

Une chose est sûre : l’impact de l’automatisation transcende tous les niveaux de l’entreprise, de la direction jusqu’aux ateliers. Dans la nouvelle réalité économique qui est la nôtre, la transformation digitale est devenue une priorité majeure, et les entreprises sont de plus en plus nombreuses à chercher les moyens de rester résilientes, réactives et compétitives. 80 % des décideurs reconnaissent que la RPA et/ou l’automatisation est essentielle pour la compétitivité de leur entreprise. Ces leaders voient dans ces technologies un élément fondamental de leurs efforts vers la transformation digitale, et ils ont compris qu’il est nécessaire de les adopter pour prospérer dans un environnement professionnel tumultueux.

Les entreprises sont véritablement attentives aux possibilités d’utilisation de ces technologies pour affronter des projets complexes et hausser constamment les niveaux de productivité.

« L’automatisation intelligente est plus importante que jamais pour assurer la résilience et le succès des entreprises », souligne Jason Kingdon, Président et CEO de Blue Prism. « Les résultats de cette étude valident le fait que les salariés et les dirigeants voient dans la main-d’œuvre numérique un élément de transformation radical dans la façon de travailler, mais aussi dans la compétitivité. Le potentiel de cette technologie n’a pour limite que notre imagination, alors que l’automatisation intelligente se trouve au cœur des capacités de transformation digitale des grandes entreprises. Nous verrons bientôt apparaître des entreprises dont la structure comportera un tiers de main-d’œuvre digitale, un tiers d’employés et un tiers d’infrastructures. La pandémie de COVID-19 n’a fait qu’accélérer cette tendance vers de nouvelles formes de travail. »

Nouvelles compétences à l’horizon

L’étude souligne également le besoin d’acquérir de nouvelles compétences et de bénéficier de formations adéquates. Les trois quarts des décideurs interrogés indiquent que certaines compétences font l’objet d’une recherche constante, notamment en termes d’analyse des données et de data science. Pour répondre à cette demande, 66 % des entreprises offrent des opportunités d’apprentissage de nouvelles compétences/qualifications lorsqu’elles déploient des technologies qui vont transformer cette tâche, contre 78 % sur le marché international. Il faut également noter que 68 % de ces spécialistes métiers se sentent à l’aise avec l’idée d’acquérir de nouvelles compétences en vue d’assumer des fonctions différentes, ce qui indique un niveau de confiance croissant à l’égard de l’automatisation, et la volonté affichée de se requalifier aux côtés des collaborateurs numériques.

La question de la confiance est également au centre de l’automatisation. En effet, 61 % des spécialistes métiers estiment qu’il faut tisser un vrai lien de confiance entre eux et la main-d’œuvre numérique. Côté dirigeants, ils sont 77 % à penser que la cohabitation entre collaborateurs humains et agents virtuels ne sera pas un problème.

La communication interne : élément clé de l’adoption de la RPA

Contrairement à une idée largement répandue selon laquelle les salariés craignent de perdre leur emploi avec l’automatisation croissante des tâches, seuls 33 % expriment des craintes à ce sujet pour les trois années à venir, alors que la RPA et l’automatisation continuent d’avoir un impact positif au sein de l’espace de travail.

Si 78% des dirigeants et environ la moitié des spécialistes métiers sont impatients de découvrir les opportunités générées par l’automatisation, celle-ci se heurte à la nécessité d’une bonne communication en amont ! En effet, il semblerait que les dirigeants soient plus confiants dans leurs discours que la réalité terrain : 43 % des spécialistes métiers estiment que la communication n’est pas à la hauteur de l’enjeu, même s’ils savent vers qui se tourner au sein de l’entreprise pour cette problématique.

L’automatisation permettra notamment d’attirer de nouveaux talents pour 82 % des dirigeants et améliorera considérablement la vie professionnelle pour 64 % des spécialistes métiers.

Néanmoins, si les dirigeants et les spécialistes métiers sont alignés sur les perspectives offertes par l’automatisation : capacité à développer l’activité (52 %), répondre aux besoins (83 %) et intégrer des processus de sécurité robustes (77 %), les dirigeants sont plus mesurés concernant son application, qui pour 74 % d’entre eux, ne se fera pas sans heurts !

Pour Jean-François Pruvot, VP Europe du Sud, cette opportunité doit nécessairement passer « par la mise en place d’un centre excellence qui aura un but de gouvernance entre les métiers, la direction informatique et le processus ».

En conclusion, l’automatisation est en bonne voie dans la majorité des entreprises françaises mais également mondiales et obtient une forte adhésion de la part des spécialistes métiers. Reste à optimiser le volet de la communication pour réussir pleinement l’implémentation de la RPA dans les entreprises. L’impact du Covid-19 sur les entreprises a également joué un rôle majeur en faisant l’effet d’accélérateur. En effet, de nombreuses entreprises y ont vu l’urgence nouvelle de maintenir la continuité des activités et assurer le plus haut niveau de réactivité. Face à cela, la RPA s’est imposée comme véritable levier d’accélération de la transformation numérique et d’innovation. 100% des décideurs interrogés cherchent actuellement à élargir ou à étendre l’utilisation de la RPA au sein de leur entreprise, signe de permanence et de poursuite du momentum !

Accédez à l'étude complète pour le marché français.

À propos du baromètre

L’étude a été effectuée par le cabinet de recherche indépendant Sapio pour le compte de Blue Prism. 1 725 décisionnaires (personnes exerçant un pouvoir de décision sur le budget des implémentations technologiques) dans les pays suivants : Royaume-Uni (202), États-Unis (402), Japon (106), Inde (101), Australie (106), Allemagne (101), Singapour (100), France (100), Suède (103), Émirats arabes unis (103), Russie (100), Chine (100) et Afrique du Sud (101). 5 063 spécialistes métiers (personnes qui ont la connaissance d'un métier pour principale richesse, et un accès quotidiennement à la technologie dans le cadre de leurs fonctions) dans les pays suivants : Royaume-Uni (510), États-Unis (1 023), Japon (250), Inde (503), Australie (250), Allemagne (253), Singapour (255), France (251), Suède (250), Émirats arabes unis (250), Russie (507), Chine (599) et Afrique du Sud (250). Tous les répondants travaillaient dans des entreprises de plus de 250 employés. En outre, les répondants travaillaient pour des entreprises où l’automatisation avait déjà été adoptée. Tous les entretiens ont été menés en ligne par Sapio Research en mars 2020.

À propos de Blue Prism

Contact presse

France Justine Boiramier - L'AgenceRP Mobile: +33 (0)6 50 31 86 24 [email protected]
Pauline Potier - L'AgenceRP Mobile: +33 (0)6 98 62 07 92 [email protected]
Autres pays Andre Fuochi - Blue Prism Mobile: +1 469-394-7274 [email protected]

Ces ressources pourraient également vous intéresser :

Logo Blue Prism
Vidéos

Transformation de la fonction RH avec Blue Prism

Blue Prism transforme la fonction RH en permettant l'accès à des agents virtuels.

Lire plus
Livres blancs

Adopter la RPA pour répondre aux demandes d'un marché basé sur la 5G

La 5G est une vraie opportunité de transformation pour les opérateurs réseaux : grâce à sa performance impressionnante, ils peuvent déployer rapidemen...

Lire plus
Études de cas

British Telecom érige l'automatisation intelligente en pilier de sa transformation digitale

Découvrez comment British Telecom transforme l'expérience de ses clients et ses collaborateurs grâce à l'automatisation intelligente.

Lire plus

L’automatisation intelligente, conçue pour vous

Une solution mature, sécurisée, évolutive centrée sur l’humain, qui dépasse de loin les solutions d’automatisation des postes de travail.

© 2020 Blue Prism Limited. « Blue Prism », le logo « Blue Prism » et l’image de prisme sont des marques commerciales ou des marques déposées par Blue Prism Limited et ses filiales. Tous droits réservés.