Blog | 21 avr. 2020

Les compétences d’un bon développeur RPA

Thumb Blog 6 : RPA en toute transparence

Une question revient souvent dans les échanges que j’ai avec nos clients : quelles sont les compétences nécessaires pour remplir un des rôles du centre d’excellence RPA (CoE) ? C’est une question récurrente pour l’ensemble des rôles, aujourd'hui, nous allons parler du développeur RPA. 

Les missions du développeur RPA

Le terme développeur, hérité de l’anglais, est trompeur. Le développeur RPA n'est pas un développeur logiciel. Il n'écrit pas de lignes de code, c'est plutôt un « paramétreur de processus ». Il conçoit les flux de travail (ou workflows) que les agents virtuels suivront pour exécuter leur mission. Il jalonne et guide le travail des robots. J'ai d’ailleurs pu rencontrer des rôles similaires à celui de développeur RPA avec des intitulé de postes rappelant les métiers de formateurs (de la main-d’œuvre numérique) dans les centres d’excellence de certains clients très orientés métier, comme par exemple ceux de Bot Trainer ou encore Formateur ou Coach de Robots.

Derrière ce rôle se cache tout un parcours professionnel, qui débute avec un poste junior et qui pourra évoluer vers celui du responsable de formaliser puis de faire évoluer les bonnes pratiques de développement et de mentorer les ressources moins expertes. 

Le profil du développeur RPA

En plus de sa maîtrise des outils technologiques (notamment la plateforme d'automatisation), un bon développeur de processus aura une forte appétence pour la compréhension des processus métiers. Il peut d'ailleurs être issu des métiers de l'entreprise. 

Du côté technique, je note deux qualités principales essentielles au développeur RPA :

  • La logique mathématique, important pour retranscrire les besoins fonctionnels en processus robotisés 
  • Un goût ou quelques expériences en développement ou paramétrage technique 

Le candidat idéal peut bien évidemment développer et renforcer son expérience en paramétrage technique dans l'exercice de sa mission. Une expérience avec les macros Excel ou autres scripts Visual Basic constitue une bonne base dans le domaine du paramétrage technique. 

La compétence clé est néanmoins à mon sens sa capacité à communiquer avec différents publics, qu’ils soient orientés métier, techniques ou pas, afin d’appréhender facilement les nouveaux systèmes cibles du projet RPA ou d’intégrer de nouvelles technologies, et de retranscrire facilement les besoins opérationnels en solutions automatisées. Un business analyst pourra par exemple devenir un très bon développeur RPA.

Les perspectives d'évolution du développeur RPA

Pour progresser sur son poste, le développeur RPA devra développer ses compétences, notamment en architecture technique et en conception de solution technique, et renforcer ses compétences managériales afin de participer activement à la formation continue des nouveaux membres du CoE. 

Un développeur RPA senior pourra envisager une poursuite de carrière en prenant des responsabilités d’architecte technique ou de concepteur de solutions RPA, selon ses intérêts personnels, sa formation initiale ou ses premières expériences.

Vous voulez en savoir plus ?

Créez un compte ou connectez-vous sur notre portail pour accéder aux à des exemples de fiches de postes décrivant les missions de différents niveaux de développeur RPA ou initiez-vous gratuitement aux outils de création de processus pour devenir développeur RPA.

La RPA en toute transparence

Dans cette série sans interdits, nous abordons la RPA en toute transparence, des vrais avantages de la solution aux choix des processus à automatiser pour un impact maximal, en passant par les bonnes pratiques de mise en place.  

Portrait de Dominique Duquennoy

A propos de l'auteur

Très curieux et intéressé par de multiples sujets, Dominique Duquennoy a su ajouter à son parcours initial en marketing un spectre divers de connaissances au gré de ses envies, de sa curiosité, de la découverte de nouveaux horizons, de l’écoute de nouvelles opportunités. Il commence sa carrière en centrale d’appels où il comprend très vite l’intérêt de la donnée. Il poursuit dans le conseil en CRM.

Au début des années 2010, Dominique Duquennoy rejoint une startup française présente sur le secteur des réseaux sociaux d’entreprises, son rôle est de faire évoluer ses clients autour de ce nouveau mode de fonctionnement. Cette mission deviendra rapidement une marotte, les nouvelles organisations du travail le passionnent. Il poursuit sa carrière chez LivePerson, une entreprise américaine spécialisée dans l’implantation de messagerie instantanée sur les sites internet de ses clients, pour qui il développe l’activité Customer Success en France. Sa curiosité le pousse ensuite chez Expert System, groupe Italien travaillant sur l’intelligence artificielle appliquée à des textes pouvant être complexes. En 2019, Dominique Duquennoy rejoint Blue Prism, la société pionnière de l’automatisation, en tant que Customer Success Director. Il s’y sent « acteur de l’innovation », il participe en effet à accélérer l’industrialisation de grandes organisations et à les aider à améliorer leurs processus.

Libérez votre capital humain

Une entreprise agile repose sur un équilibre entre agents virtuels, collaborateurs et systèmes informatiques, pour automatiser tous les processus, du back-office au service client. Avec nos agents virtuels intelligents, autonomes et multitâches, rien n'est plus facile. Vous bénéficiez d'une vision détaillée et d'une maîtrise accrue de vos activités, vous transformez vos opérations et libérez vos collaborateurs pour qu'ils se concentrent sur les missions qui comptent vraiment pour votre entreprise.

Démarrer Essai gratuit

© 2021 Blue Prism Limited. « Blue Prism », le logo « Blue Prism » et l’image de prisme sont des marques commerciales ou des marques déposées par Blue Prism Limited et ses filiales. Tous droits réservés.