contact

Contact

Étude de cas

Pfizer étend la RPA pour innover et changer la vie des patients

500 000 heures restituées aux employés chaque année
88 % d’accélération du traitement des données d’essais cliniques
35 % de réduction du temps de traitement de la validation des argumentaires produit
"L’équipe chargée de l’automatisation nous aide à optimiser nos ressources. Ainsi, les collaborateurs peuvent se consacrer à des tâches à valeur ajoutée plutôt qu’à des tâches manuelles répétitives, et accélérer la mise sur le marché des médicaments. »"
Namita Pande Enterprise Automation Team Intake et Portfolio Lead
Lauréat Amériques

L’incroyable succès de la collaboration entre Pfizer et BioNtech lors de la pandémie de COVID-19 a fait de Pfizer un nom familier du grand public dans le monde entier. Le développement aussi rapide d’un vaccin efficace et innovant n’aurait pas été possible sans les initiatives antérieures de Pfizer en matière d’automatisation numérique, des initiatives renforcées récemment en raison de la pandémie.

En 2018, le laboratoire a mis sur pied une équipe appelée Enterprise Automation Services (EAS), dont la mission était d’accélérer et de simplifier le travail. Cette équipe avait un objectif : automatiser 75 % des processus transactionnels de l’entreprise d’ici à 2021. Elle a commencé par simplifier divers processus transactionnels dans les services financiers, de ressources humaines et de fabrication, ainsi que des processus liés au traitement des données relatives aux événements indésirables.

Après la réussite de ces initiatives d’automatisation en back-office, l’équipe EAS a commencé à se demander comment les agents virtuels pourraient se charger de tâches qui touchent plus directement les patients. C’est ainsi qu’elle a introduit l’automatisation dans le processus des essais cliniques pour réduire le temps passé au traitement des larges volumes de données qu’ils génèrent.

Cette innovation, rendue possible par Blue Prism, a permis aux équipes de réduire le temps de traitement de ces données de 88 %. Pfizer a également déployé des agents virtuels pour traiter la validation des argumentaires produit. En effet, les entreprises pharmaceutiques se doivent de valider la source de tous les arguments présentés publiquement en faveur de leurs produits. Le caractère mondialisé et la complexité de l’activité de Pfizer rendaient cette validation manuelle extrêmement chronophage. Avec l’automatisation, l’équipe EAS de Pfizer a pu réduire le temps nécessaire à cette opération de presque 35 %. Mais ce n’est pas tout : la cohérence et la qualité des vérifications ont été améliorées. Les agents virtuels ont ainsi permis à Pfizer de récupérer 30 000 heures par an, rien que sur ce processus.

« L’automatisation nous a permis de traiter de manière rapide et conforme les rapports d’effets indésirables européens en lien avec la commercialisation du vaccin contre la COVID-19. L’augmentation exponentielle de la demande due au vaccin imposait à l’équipe Sécurité d’accélérer la cadence. Avec les agents virtuels, nous avons pu répondre à cette demande tout en préservant la qualité et en réduisant les coûts. »

—Namita Pande, Enterprise Automation Team Intake et Portfolio Lead, Pfizer

L’équipe des services d’automatisation de l’entreprise, et l’ensemble de Pfizer, ont obtenu des résultats incroyables en déployant une main-d’œuvre virtuelle. Le travail et la capacité d’innovation du service digital de Pfizer ont permis au laboratoire de restituer 500 000 heures aux employés chaque année, ce qui leur laisse davantage de temps pour « révolutionner la vie des patients ». L’équipe EAS continue d’identifier des tâches répétitives pour lesquelles l’automatisation a un impact perceptible.

Ready for your own case study?

Speak to our team of knowledgable experts and learn how you can benefit from RPA

Contact Sales