De nouvelles technologies pour moderniser les processus et optimiser les services publics

Les services publics sont confrontés à de nombreux défis. On leur demande notamment de se moderniser, d’améliorer les prestations offertes aux usagers, ainsi que de composer avec des budgets de plus en plus serrés, tout en supportant des charges de travail croissantes. Ces problèmes sont exacerbés par les difficultés de recrutement et de rétention des talents : l’attractivité de la fonction publique diminue en raison de son environnement vieillissant.

Malgré cela, les usagers attendent de leurs administrations un service aussi rapide et personnalisé que celui qu’ils reçoivent des détaillants et des prestataires de services en ligne. Dans leur quête d’une solution novatrice, les administrations d’État se tournent vers les nouvelles technologies. L’automatisation intelligente en fait partie. Elle tire parti de travailleurs virtuels pour optimiser l’utilisation des ressources, tout en veillant à la conformité et en accélérant la transformation.

Le problème, c’est que même si les services publics commencent à envisager le recours à l’intelligence artificielle (IA), au machine learning (ML) et à d’autres technologies de pointe, la façon dont ces nouvelles approches sont perçues et intégrées aux systèmes existants les fait hésiter.

Cet e-book explique comment les administrations s’appuient sur l’automatisation intelligente et les travailleurs virtuels pour optimiser les prestations offertes aux citoyens tout en faisant gagner du temps aux agents.

Ces ressources pourraient également vous intéresser :